Accueil » Actualité juridique » Comment se déroule une expertise après un sinistre incendie ?

Comment se déroule une expertise après un sinistre incendie ?

Comment se déroule une expertise après un sinistre incendie ?

Entre les documents administratifs à remplir pour votre assureur et les travaux à prévoir, il est parfois difficile de s’y retrouver après un sinistre, que ce soit un dégât des eaux ou un incendie. L’expertise est importante afin de pouvoir recevoir une indemnisation, poursuivez votre lecture pour comprendre en détails les étapes d’une expertise.

Quel est l’intérêt d’une expertise après un incendie ?

Une expertise vous permettra d’évaluer les dommages pour estimer votre indemnité, sachant qu’elle ne peut pas dépasser le montant de la valeur du bien sinistré au moment de l’incident selon l’article L121-1 du Code des Assurances. Afin de ne pas être lésé, il est important que vous connaissiez la valeur de vos biens et le montant de leur réparation, en cas de litige, vous pourrez contester le rapport de l’expert.

Que faut-il faire après un sinistre ?

Après un incendie dans votre domicile, vous devez prévenir votre assurance dans les cinq jours qui suivent. Votre conseiller vous indiquera les éléments à lui transmettre pour ouvrir le dossier ; le plus souvent, on vous demandera vos coordonnées personnelles, votre numéro de contrat ou de client, la date du sinistre, l’origine de l’incendie si vous la connaissez et une première estimation du dommage. L’assurance mandatera un expert qui prendra contact avec vous.

Que faire avant la visite de l’expert ?

Vous devrez réaliser un état des pertes avant le passage de l’expert. C’est un document où vous inscrirez tous les dommages causés, tant immobilier que mobilier, et l’estimation de leur montant ; pensez à joindre tous les justificatifs de valeur que vous avez en votre possession. Ce document permettra à l’expert de constater avec vous les dommages sans en oublier, de vérifier leur valeur ou le montant estimé, d’indiquer le pourcentage de vétusté et de calculer l’indemnité qui vous sera versée immédiatement et celle versée en différé selon votre contrat. Vous trouverez sur internet des modèles d’état des pertes.

Comment se passe l’expertise ?

Une fois votre assurance contactée, l’expert conviendra d’un rendez-vous avec vous. Il vérifiera en premier lieu que les déclarations que vous avez faîtes auprès de votre assurance sont conformes au contrat souscrit, dans le cas contraire, vous encourez un malus dans votre indemnisation. Ensuite, vous lui remettrez votre état des pertes pour que l’expert vérifie les dégâts et réalise une estimation ; n’hésitez pas à lui demander conseil. Son expertise cherchera aussi à identifier les causes de l’incendie et si un tiers est impliqué.

Et après ?

L’expert vous fera parvenir ses conclusions et le montant des dommages, avec un accord à signer. Ce document est envoyé à votre assurance pour qu’elle vous propose une indemnisation. En cas de désaccord avec les conclusions de l’expert, vous pouvez demander une contre-expertise en contactant un nouvel expert, souvent à vos frais. 

Nettoyer après l’incendie ?

Selon l’étendue du sinistre, vous ne pourrez peut-être pas nettoyer par vous-même et devrez faire appel à une entreprise de nettoyage spécialisée. Il est important d’utiliser le matériel adapté pour ne pas aggraver les dégâts. Tout d’abord, il faut décontaminer et désinfecter le domicile avant de pouvoir nettoyer les sols, les plafonds ainsi que les murs. Ensuite, il faudra éliminer les odeurs avant de pouvoir remettre la maison en état, que ce soit en repeignant les murs ou en remplaçant les sols. Les techniques et les produits à utiliser seront différents selon le type d’incendie qui a eu lieu.

En cas de litige, pensez à contacter le cabinet d’expertise pour trouver une solution. Afin d’opter pour la meilleure assurance habitation, n’hésitez pas à consulter des comparateurs d’assurance sur internet. Ils vous permettront d’identifier l’assurance qui correspondra le plus à vos besoins.

Comment prévenir un incendie sur un évènement ?

Lorsque vous envisagez d’organiser un événement accueillant du public, il est indispensable que vous respectiez la réglementation en vigueur. En effet, il est essentiel de votre côté de faire le nécessaire pour éviter tous les risques d’incendie et de prévoir des solutions en cas de problème. Ainsi, que votre événement soit régulier ou non, il est obligatoire d’avoir une assurance qui couvre votre événement.

De la même manière, il peut être intéressant de disposer des extincteurs un peu partout sur le lieu de l’événement. Si un feu devait se déclencher, et abîmer certains équipements, vous pourrez faire jouer votre assurance. Pour avoir un second avis, vous pouvez demander une contre-expertise incendie.

Faire face à un incendie

Quand vous organisez un événement, l’une des premières choses à faire est de vérifier les installations électriques et de les faire contrôler le cas échéant. De cette manière, vous pourrez être sûr que tout fonctionne correctement et vous serez rassuré. Dans cette logique, vous pouvez aussi vérifier les événements, où le feu peut entrer en ligne de compte.

Malgré tous vos efforts, il peut arriver qu’un incendie se déclare et qu’il détériore des équipements ou d’autres éléments matériels. Si vous avez souscrit à une assurance, votre assurance va mandater un expert pour qu’il vienne sur les lieux et réaliser les premières constatations. À la fin de sa visite sur les lieux de l’incendie, il va réaliser un rapport.

Si vous souhaitez avoir un second avis sur l’incendie, il est recommandé de faire appel à un expert en assurance à la suite d’un incendie. De cette manière, vous pourrez effectuer une contre-expertise indépendante. L’expert va alors prendre connaissance des garanties de votre contrat d’assurance et il va estimer le coût des dommages que vous venez de subir à la suite de cet incendie.

★★★★★

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.