Accueil » Actualité juridique » Juriste en droit des affaires : Missions, études, qualités

Juriste en droit des affaires : Missions, études, qualités

Juriste en droit des affaires : Missions, études, qualités

Qu’est-ce qu’un juriste en droit des affaires ? Quelles sont les missions qu’il administre dans son travail ? Quelles sont les formations et études à suivre pour exercer ce type d’emploi dans le domaine juridique ? Découvrez les réponses dans cet article !

En quoi consiste ce métier ?

Le juriste en droit des affaires est un professionnel du droit qui joue un rôle crucial dans la vie d’une société. Sa principale mission est de contrôler, protéger et défendre les intérêts et la légalité des opérations de la structure qui l’embauche.

 À ce titre, il gère au quotidien de nombreuses tâches qui englobent de la gestion, du conseil stratégique et de la conformité. Ses missions sont donc variées et il peut être amené :

  • À assurer une veille législative et informer la direction des changements législatifs
  • À recommander les changements nécessaires pour assurer la conformité législative de l’entreprise
  • À conseiller le chef d’entreprise sur le plan stratégique et évaluer le niveau de risque d’un projet
  • À préparer les dossiers de litige, notamment à rédiger des documents assignations à comparaître, mises en demeure, réponses, etc.) et à assurer la liaison avec les avocats de la partie adverse. Ce rôle est similaire à celui de l’avocat spécialisé dans les litiges
  • À superviser la rédaction et le suivi des contrats

Quelles sont les formations et études à suivre pour devenir juriste droit des affaires ?

Pour exercer le métier de juriste d’entreprise, il faut être titulaire d’un master en droit des affaires, avec une spécialité en comptabilité et gestion d’entreprise. Le master professionnel en droit industriel, en droit fiscal, droit du travail sont également des diplômes reconnus pour accéder à cette profession.

Par ailleurs, il existe d’autres diplômes qui peuvent être préparés en parallèle, à savoir :

  • Le diplôme d’une école de management
  • Le diplôme IAE ou Institut d’Administration des Entreprises
  • Le diplôme IEP ou Institut d’études politiques

Cependant, de nombreuses entreprises exigent l’acquisition du Certificat d’Aptitude à la Profession d’avocat ou CAPA. La DJCE ou Diplôme de juriste-conseil d’entreprise est également un type de formation acceptable pour devenir juriste droit des affaires.

Quelles sont les compétences et qualités requises pour un juriste en droit des affaires ?

Étant donné que le métier de juriste d’affaires est un métier à haute responsabilité, il doit être doté d’un certain nombre de compétences :

  • Connaissance du droit des affaires et des textes juridiques
  • Capacité à interpréter la loi et à maîtriser la jurisprudence
  • Connaissance approfondie des outils de communication sur Internet et des bases de données juridiques
  • Excellente connaissance des outils bureautiques
  • Bonne maîtrise de la langue anglaise
  • Esprit d’analyse, de synthèse et de critique
  • Aisance relationnelle
  • Sens de la communication et de l’organisation
  • Curieux, rigoureux

Quelques conseils pour décrocher le poste de juriste d’entreprise

Que vous soyez un jeune diplômé à la recherche de votre premier emploi ou un avocat d’affaires à la recherche d’un nouveau défi, vous devez être bien préparé. De la rédaction de votre candidature à l’entretien, vous devez vous démarquer pour vous assurer de décrocher un contrat pour cette profession.

En préparant votre dossier candidature, et notamment votre CV, montrez que vous avez de l’expérience, surtout si vous êtes un candidat expérimenté. Si vous êtes un candidat junior, n’hésitez pas à mettre en avant vos stages ou vos emplois en alternance en tant que juriste d’affaires. Ils représentent vos premières expériences dans le domaine juridique.

Par ailleurs, utilisez aussi les différents diplômes que vous avez obtenus. Elles justifient que vous avez effectivement approfondi vos connaissances et votre savoir-faire pour être un juriste d’entreprise. Les différentes compétences que vous avez acquises et vos aptitudes comportementales sont également des atouts pour booster votre candidature.

La mise en page de votre CV doit également être prise en compte pour qu’il attire l’attention du recruteur. Pensez donc à choisir un modèle de CV avec une apparence attrayante. Si vous avez du mal à choisir le design parfait, n’hésitez pas à vous rendre sur ce site pour en savoir plus et pour découvrir des exemples de CV déjà prêts à être utilisés.

En ce qui concerne la préparation de l’entretien d’embauche, vous devez anticiper les questions qui vous seront posées. Parmi les questions les plus fréquemment posées lors de ce rendez-vous, on peut citer :

  • Pouvez-vous vous présenter ?
  • Pourquoi êtes-vous intéressé par le poste auquel vous postulez ?
  • Comment voyez-vous votre carrière ?
  • En quoi êtes-vous le candidat idéal ?
  • Êtes-vous un leader ?

★★★★★

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.