Accueil » Actualité juridique » Tout savoir sur le calcul du rendement locatif ?

Tout savoir sur le calcul du rendement locatif ?

Tout savoir sur le calcul du rendement locatif ?

Le rendement locatif est déterminé par le rapport entre le loyer annuel hors charges et le prix d’achat hors frais. Par exemple, un bien acheté 200 000 € et loué 600 € (soit 7 200€ par an hors charges) aura un rendement locatif de 3,6 %. Il ne faut pas le confondre avec le taux interne de rendement.

Comprendre et calculer le taux de rendement locatif d’un bien immobilier

Il dépendra principalement de la localisation de votre opération en Loi Pinel. Si l’on considère des régions peu chères à l’achat comme la Seine-Saint-Denis, mais avec un niveau loyer assez élevé, on pourra parfois atteindre 4 % ou plus de rendement locatif, tout en étant assuré de trouver un locataire, ce département étant constitué de nombreux locataires ayant une bonne solvabilité.

En investissant en loi Pinel, vous devez toujours garder à l’esprit que vous serez contraints par un plafond de location au m², il faudra donc vérifier que le marché local ai un prix au plus près des plafonds.

Attention aux promesses de loyers trop élevées, il peut effectivement arriver que le marché soit à des niveaux inférieurs au plafond de la loi Pinel, mettant en péril le rendement locatif escompté.

Le taux interne de rendement locatif

C’est le taux auquel les flux financiers de votre opération sont rémunérés. Il se détermine grâce à un simulateur en loi Pinel et est fonction de plusieurs facteurs :

  • la rentabilité locative (proportionnel au TRI)
  • le taux d’emprunt et d’assurance (inversement proportionnel au TRI)
  • la durée du crédit (proportionnelle au TRI)
  • le montant de votre apport (inversement proportionnel au TRI)
  • les frais de gestion locative, la taxe foncière, ainsi que les charges locatives ( inversement proportionnel au TRI)
  • la revalorisation des loyers  (proportionnel au TRI)
  • la revalorisation du bien à la revente (proportionnel au TRI)

Si la notion de taux interne de rendement est primordiale lorsque l’on envisage un investissement locatif en loi Pinel, veillez à bien étudier les différentes hypothèses prises en compte et valider leur cohérence.

Gagner de l’argent avec un investissement locatif

Désormais l’investissement locatif est un placement qui ne vous est plus inconnu et il ne vous reste plus qu’à trouver la solution qui vous convient le mieux pour devenir propriétaire d’un bien immobilier à louer, afin d’arrondir vos fins de mois et de faire de nouvelles économies. A terme, peut-être deviendrez-vous à nouveau propriétaire, une fois que vous aurez gagné suffisamment pour emprunter à nouveau auprès de votre banque ? En attendant, il vous faut commencer. D’abord prenez le temps de voir le marché immobilier dans la commune dans laquelle vous résidez, si vous pensez que vous pouvez faire de bonnes affaires. Si c’est le cas, il ne vous restera plus qu’à passer le cap et à placer vos deniers comme il convient. Mais ne vous perdez pas en recherches à droite et à gauche, concentrez-vous : il vous suffit de faire confiance à des professionnels aguerris et d’investir dans l’immobilier locatif avec Imavenir  pour un placement sûr. Vous trouverez, avec ces experts des biens immobiliers à acheter pour la location, un placement qui sera lucratif et qui vous permettra, sur le long terme, de mettre un joli paquet d’argent de côté. Cela vous permettra de vous mettre à l’abri, mais aussi de penser à l’avenir de vos enfants en toute sérénité.

Un investissement dans l’immobilier locatif a cela de rentable que s’il est placé dans un endroit où l’on sait qu’il y a souvent des demandes en matière de location d’appartements, vous le louerez tout le temps, sans connaître de longues périodes où votre bien sera vide. Pour cela il faut connaître assez bien le marché, dans la commune dans laquelle vous résidez, ou bien dans une autre, où l’immobilier est un marché intéressant, financièrement parlant. Cela étant, il faudra faire en sorte qu’il soit bien entretenu, c’est-à-dire qu’il ne faudra pas que vous hésitiez à faire des travaux, à terme, quand il commencera à montrer les premiers signes de vétusté. En effet, il convient que vos futurs locataires puissent avoir des conditions de vie idéales. D’abord ce sera bon pour eux, mais surtout, cela donnera une bonne image de votre bien, et de vous-même en tant que propriétaire. Cela signifie que vous aurez de bons avis sur les sites internet de location de biens immobiliers, en conséquence de quoi vous trouverez toujours un locataire quand le précédent sera parti. L’idéal est d’avoir des gens qui restent longtemps, certes, mais si ce n’est pas le cas, vous aurez l’assurance de louer à nouveau à chaque départ.

★★★★★

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.