Les juges non professionnels

 

 

 

 

 

 

 

Tous les juges n'ont pas passé un concours et n'ont pas été formé à l'école de la magistrature.

 

Appelés juges consulaires, ou non professionnels, ils siègent au tribunal de commerce, au Conseil des prud'hommes, au tribunal paritaire des baux ruraux...

 

 

Les plus connus sont les juges de proximité qui ont cessé leurs fonctions depuis le 1er janvier 2017. Cependant ils ne disparaîtront pas du paysage judiciaire.